31 janvier 2009 – Joute vocale de “Cantu a chiterra” – Sardaigne (Italie)

Homearchives31 janvier 2009 – Joute vocale de “Cantu a chiterra” – Sardaigne (Italie)
Post Image

Photo: Farrokh Vahabzadeh
Images : Marion Brunet, Elise Heinisch. Montage : Elise Heinisch

 VOIR TOUTES LES PHOTOS

Chant accompagné à la guitare, le cantu a chiterra est un genre qui, de source orale, serait né dans le Logudoro, au nord de la Sardaigne, avant de se diffuser très largement un peu partout dans l’île. Sous sa forme institutionnalisée, il prend l’aspect d’une compétition (gara) au cours de laquelle trois ou quatre chanteurs sont invités à se confronter devant un public de connaisseurs. La plupart des gare se tiennent le soir, dehors sur la place des villages durant les petites fêtes patronales, et ce dans presque tous les villages de l’île. À cette occasion, une petite scène appelée « palco » est montée pour l’occasion. La joute elle-même ne dure jamais moins de trois heures (de 22h à 1h du matin, en général).

Lorsqu’elle a lieu, la « compétition » (gara), qui d’ailleurs dissimule ses vainqueurs plutôt qu’elle ne les proclame, se fonde sur des principes esthétiques très précis : puissance vocale, souffle, inventivité, imitation des maestri du passé, ornementation virtuose, recherche des notes aiguës et qualité musicale propre au cantadore. En pratique, il s’agit de conjuguer l’effort par l’impression de facilité, la force par l’harmonie et, tout en faisant entendre les formes de base, donner au public l’impression que ces formes se renouvellent constamment, sous l’effet d’une inspiration transcendante. Ces « états de grâce », de l’ordre de la fraction de seconde, ne sont pas rares et c’est précisément cela que le public guette derrière les inflexions de voix des cantadores.

Les chanteurs invités à Nanterre pour la première fois sont jeunes. Il n’est pas exagéré de dire que, par leur force, leur talent et la beauté de leur voix, ils ont complètement renouvelé le cantu a chiterra contemporain. Dans toute l’île, ces chanteurs sont littéralement adulés, non seulement par une poignée de tifosi (fans-supporters), mais par le public entier des petites fêtes patronales de Sardaigne. Pour cette joute qui promet d’être disputée, ils seront accompagnés par deux guitaristes, au style opposé, qui joueront en alternance.

Pa_to4.JPEG

Musiciens

Emanuele Bazzoni, Daniele Giallara, SalvatorAngelo Salis, chant
Bachisio Masia, Bruno Maludrottu, guitare

Ecouter un extrait

Le 31 janvier 2009 à 20:30 à la Maison de la Musique de Nanterre (COMPLET)

8 rue des Anciennes-Mairies
92000 Nanterre
accès : RER A - Station Nanterre Ville
Tarifs:  Adhérents ethnomusiKa: 7,5 €
De 3 à 15 ans: 4 €
Carte Jeune Nanterrien: 7,50 €
Etudiant, intermittent, moins de 30 ans, demandeur d'emploi: 9 €
Carte Nanterrien, plus de 60 ans, famille nombreuse: 12 €
Plein tarif: 22 €

Réservation à partir du mardi 9 septembre : 01 41 37 94 21
billetterie@mairie-nanterre.fr
www.nanterre.fr/Envies/Culture (paiement sécurisé par carte bancaire)

Correspondant ethnomusiKa : Edouard Fouré Caul Futy

Written by

The author didnt add any Information to his profile yet