“Salon de musique : Inde du Nord” – à la Maison de la musique de Nanterre – Mardi 17 novembre 2009 à 19:00

Homearchives“Salon de musique : Inde du Nord” – à la Maison de la musique de Nanterre – Mardi 17 novembre 2009 à 19:00
Post Image

Retrouver toutes les photos ici
La musique classique de l’Inde du Nord ou musique Hindustani trouve pour une large part ses sources dans les cours des Nawabs et Maharaja ainsi que dans les salons des courtisanes. Des musiciens du sous-continent, de Perse et d’Asie Centrale se côtoyaient en ces lieux, s’influençant les uns les autres et contribuant à l’établissement de ce qu’est la musique Hindustani.

Cette versatilité des musiciens s’exprime à travers la diversité des formes musicales et dansées qu’ils pratiquent comme dans la variété des contextes dans lesquels ils se produisent. Ainsi, un chanteur peut se produire seul ou accompagner de son chant la danse d’une courtisane. Un joueur de tabla peut aussi bien accompagner la danse, la musique instrumentale que le chant classique ou les musiques populaires. Ces musiques et danses étaient pratiquées par les musiciens de cour et de salon dans de nombreux contextes : concerts privés, services musicaux dans les temples, festivals populaires, etc.

L’idée est ici de présenter un groupe de musiciens nord indiens qui puissent illustrer par leur polyvalence la richesse et les liens entre ces tradition musicales et dansées.

imgmdmninde

Artistes

Sharmila Sharma, danse kathak
Sharmila Sharma est née à Jaipur (Rajasthan, Inde) dans une famille d’artistes. en effet son père est musicien et chanteur folklorique, sa mère danseuse classique de kathak et folklorique. Elle devient danseuse professionnelle à l’âge de quatorze ans, et commence alors à donner des représentations pour diverses fêtes et événements. En 1983, Sharmila intègre le célèbre institut Kathak Kendra de New Delhi. Dans cette école elle approfondit énormément ses connaissances en Kathak, tout d’abord avec le Guru Pandit Rajendra Kumar Gangani (école de Jaipur), puis avec Pandit Birju Maharaj (école de Lucknow). Elle termine ses études en 1993 et s’envole pour Paris, où elle vit aujourd’hui. Elle y donne des cours de Kathak, organise des stages, mais également offre d’éblouissantes représentations de danse. Sharmila ne conçoit pas la vie sans danser. C’est pourquoi elle dit elle même de son art que celui-ci est son « partenaire pour la vie ».

Prabhu Edouard, tablas
Prabhu Edouard figure parmi les rares spécialistes des tablas en Europe. Ce virtuose franco-indien est un des disciples émérites du célèbre maestro Pandit Shankar Gosh de Calcutta. Musicien traditionnel accompli, Prabhu a accompagné des grands noms de la musique indienne tels que : Hariprasad Chaurasia, V.G. Jog, Lakshmi Shankar, Ashish Khan, Sabri Khan, T. Viswanathan, T.V. Gopalakrishnan, Shashank… Rythmicien versatile, il a joué ou enregistré en compagnie de nombreux musiciens de Jazz dont David Liebman, Marc Ducret, Magic Malik, Didier Malherbe, Christophe Wallemme… ; ses percussions ont également résonné aux côtés de personnalités telles que Maurice Bejart, Jordi Savall, J.P. Drouet, Saïd Chraïbi, Djamchid Chemirani, Pierre-Bernard… Musicien à la double culture, Edouard Prabhu réside en France où il partage sa tradition et ses expériences musicales autant sur scène qu’à travers l’enseignement.

Michel Guay, sitar
Michel Guay a vécu plus de 10 ans en Inde pour apprendre la musique classique indienne dans la plus stricte tradition orale de maître à disciple. Diplômé de la “Banaras Hindu University”, il fut boursier du prestigieux “Shastri Indo-Canadian Institute”. Ayant étudié la guitare classique au Conservatoire de musique du Québec à Montréal, Michel Guay se retrouve à la confluence de deux cultures musicales et son activité professionnelle témoigne de l’ouverture de sa démarche. Il se produit comme soliste en musique traditionnelle et participe à des projets musicaux, théâtraux et audio-visuels. Il est actuellement membre des formations “Mukta” (indo-jazz), Kabul Workshop (ethno-electro) et Hati, avec le trompettiste Nicolas Genest. Il a composé la musique du court-métrage “Chaîtanya”.

Henri Tournier, flûte
Henri Tournier est professeur invité de bansuri au conservatoire de Rotterdam depuis 1995. Professeur de flûte traversière de 1983 à 2005 au Conservatoire du XIVe arrondissement de Paris,il a également enseigné, de 1989 à 1991, au Conservatoire National de Région de l’Ile de la Réunion où il a organisé des échanges culturels avec l’Inde et l’Ile Maurice.
Titulaire du C.A. de musique traditionnelle (2001), et membre de la Société Française d’Ethnomusicologie, il participe à des conférences (Sangeet Research Academy à Bombay 2005 sur l’improvisation, 4ème Conférence Européenne sur l’analyse musicale à Rotterdam, Journée de l’AEMT Cité de la Musique 2004, journées APFM 2005 ). Il anime des stages de formation des enseignants «musique de l’Inde et improvisation» à l’ARIAM-Ile de France, au CEFEDEM de Dijon et Rueil-Malmaison.

Mardi 17 novembre 2009 à 19:00

à la Maison de la Musique de Nanterre

8 rue des Anciennes-Mairies
92000 Nanterre
accès : RER A - Station Nanterre Ville

Tarifs
Adhérents ethnomusika : 9€
Plein : 22€
Réduit (jeunes, chomeurs, groupe…) : 12€

Le nombre de places étant limité, la réservation au 39 92 est obligatoire.

mdmn

nanterrelogo

Correspondant ethnomusiKa : Jeanne Miramon-Bonhoure

Written by

The author didnt add any Information to his profile yet