JE « Internet, quel outil pour l’ethnomusicologie ? » 17 oct 2009

HomearchivesJE « Internet, quel outil pour l’ethnomusicologie ? » 17 oct 2009
Post Image

voir toutes les photos…

La première journée d’étude ethnomusiKa : « Internet, quel outil pour l’ethnomusicologie ? », a eu lieu le samedi 17 octobre. Le pôle recherche de l’association qui a organisé cette journée se félicite de la qualité des interventions et des discussions qui ont suivies.

L’interdisciplinarité a été un moteur essentiel dans la construction de la réflexion et les questions, si elles ne sont pas moins nombreuses sont plus ciblées, plus cadrées. L’immensité d’Internet nous a parfois inquiétés, amusés ou étonnés et c’est enrichis des savoirs de l’autre que nous avons terminé cette première journée d’étude. Un sujet qui nous concerne tous et qui mériterait encore de nombreuses heures de débats.

Le pôle recherche se concentre dès à présent sur le prochain thème d’étude prévu pour le mois de juin. L’objectif étant d’insister sur des questions innovantes et d’actualité qui se posent dans le monde de l’ethnomusicologie avec des acteurs aux horizons variés pour y répondre.

 

Ecouter les interventions

 

Introduction

Jeanne Miramon-Bonhoure, Elise Heinisch et Guillaume Duval
(8:13)

Session 1 : Diffusion et production du savoir sur Internet

Diffusion des contenus et Licences libres

Emmanuel Charpentier (Chef de projet informatique, membre de l’APRIL)
Luc Fievet (Sociologie / ethnomethodologie, membre de l’APRIL)
intervention (35:00)
questions (19:27)

Le wiki, production collective de savoir

Isabelle Mayaud (doctorante EHESS)
intervention (19:31)
question (29:41)

Session 2 : Internet comme support de recherche

Présidente de séance : Barbara Glowczewski (Laboratoire d’Anthropologie Sociale, CNRS)

Volet 1 : Témoignages de terrain

Un répertoire musical perdu dans le « cyber-sacré », exemple de la umbanda, Brésil

Elise Heinisch, (doctorante Paris-Sorbonne)
intervention et questions (43:07)

Internet et free party, une imbrication naturelle

Guillaume Kosmiki, (enseignant-conférencier en musicologie)
intervention (23:13)

questions (8:50)

Volet 2 : Propositions méthodologiques

Président de séance : François Picard (professeur d’ethnomusicologie, Paris-Sorbonne)

L’enquête « Ironthesis ». 7 langues pour partir à la rencontre des fans d’Iron Maiden sur 5 continents

Jean-Philippe Petesch , (ASSIC, Paris III, Sorbonne nouvelle)
intervention et questions (30:31)

Annexe 1 : Bilan sur la participation à l’enquête “ironthesis”
Annexe 2 : methodologie de l’enquête “ironthesis”