Soutenance de thèse Olivier Feraud

HomeinfossoutenancesSoutenance de thèse Olivier Feraud

Soutenance de la thèse d’anthropologie sonore préparée au sein du LAHIC (EHESS-CNRS-Ministère de la Culture) intitulée:

“Voix plubliques
Environnements sonores, représentations et usages d’habitation dans un quartier populaire de Naples”

par Olivier Féraud.

Elle se tiendra le lundi 1er février 2010
à l’EHESS au 54 bd Raspail 75006, Paris, à 10h
(metro Sèvres Babylone, ligne 10)

Résumé : “Partant dʼune ethnographie des Quartiers Espagnols, quartier populaire de Naples, cette recherche est une étude de la dimension sociale des environnements sonores. Pluridisciplinaire, cette anthropologie sonore convoque lʼanthropologie sociale, urbaine et sensorielle, la microsociologie, lʼanthropologie de la communication et la prosodie. Lʼobservation de la vie quotidienne et de ses « manières de faire » révèle des pratiques dʼhabitation de la rue privilégiant la polyvalence des espaces de lʼintime et du collectif. Il sʼen dégage la diversité des stratégies dʼappropriation de lʼespace urbain, et une particulière porosité de lʼhabitat sur les plans sociaux et sensoriels, dans laquelle la dimension sonore est centrale. La vocalité, production sonore privilégiant la relation à lʼautre, est au centre de la vie sociale du quartier. Lʼanalyse croisée des « voix publiques », cris de marchands et
communications domestiques à distance, témoigne dʼenjeux fondamentaux de la vie sociale. De leur côté, les discours et représentations attachés aux sonorités issues des pratiques populaires pyrotechniques révèlent, en tant que plaisir du bruit, une même volonté dʼinvestir lʼespace urbain par le biais de son environnement sonore. Considérant que voix et pyrotechnie peuvent constituer des environnements sonores, il apparaît que, pour autant
quʼils peuvent diviser à certains égards, ils rassemblent les habitants qui se sentent en faire partie et participent de la fabrication du lien social. Pointant la pertinence anthropologique de lʼobservation et la documentation du fait sonore, cette étude met en évidence les corrélations entre les modes dʼhabitation et les environnements sonores”.

Mots-clé : appropriation, bruit, communication, coprésence, cri, environnement sonore, espace public, interconnaissance, habitat, Naples, nuisance sonore, phonographie, phonosphère, porosité, prosodie, rue, son, vocalité, voix

Written by

The author didnt add any Information to his profile yet