Brunch ethnomusika du 8 avril 2018: Le violon dans la musique populaire bretonne avec Youenn Rohaut et Thomas Felder

HomearchivesBrunch ethnomusika du 8 avril 2018: Le violon dans la musique populaire bretonne avec Youenn Rohaut et Thomas Felder
Post Image

Le violon dans la musique populaire bretonne

Concert-conférence avec Youenn Rohaut et Thomas Felder

Au cours de cette rencontre, Youenn Rohaut et Thomas Felder dresseront le panorama d’une pratique peu connue au sein de la musique traditionnelle en Bretagne: le violon.
Instrument très répandu jusqu’à l’entre-deux guerres puis tombé presque totalement dans l’oubli, le violon est sorti de l’anonymat dans les années 1970 par une jeune génération influencée par le courant Folk et les musiques traditionnelles d’Outre-Atlantique .
Il se déroule alors d’une part un “rejeu”, qui se voudra fidèle aux anciens interprètes, et d’autre part une réappropriation davantage ouverte aux courants musicaux et pratiques violonistiques extérieures.
Une approche qui fait toujours partie des enjeux et des questionnements du musicien d’aujourd’hui, en Bretagne et ailleurs.
Youenn et Thomas, membres de Kreiz Breizh Akademi 5 de Erik Marchand (https://www.youtube.com/watch?v=SSueWWFOKfY) proposeront violon en main une réflexion personnelle et ancrée autour de cette évolution intéressante voire inédite dans une musique populaire.

THOMAS FELDER :
Originaire du bassin rennais, Thomas Felder aime les musiques populaires, ouvertes et libres.
Profondément marqué par ses rencontres au sein du cinquième collectif Kreiz Breizh Akadémi, il découvre par la suite le travail du violoniste Jean-François Vrod avec lequel il bénéficiera d’un accompagnement grâce au dispositif de compagnonnage FAMDT-ADAMI. Cette rencontre lui permet de s’interroger sur son propre langage improvisé en se nourrissant du jeu des violoneux de son territoire en parallèle à des influences plus contemporaines tout en questionnant également en profondeur l’acte créatif dans le domaine des musiques populaires .
Actuellement on peut l’entendre aux côtés de Stevan Vincendeau et Sylvain Girault, le cinquième collectif Kreiz Breizh Akademi ainsi qu’en duo avec le sonneur Alan Letenneur.
Il a également collaboré avec de nombreux artistes : Les Ours du Scorff, Startijenn, Jouin-Sibéril , Bagad Cap Caval, enregistrement de courts métrages…

YOUENN ROHAUT :
Violoniste né en 1986 de parents musiciens amateurs, il commence par la musique Bretonne et Irlandaise au contact de Christian Lemaître et de Jacky Molard.
A l’adolescence, un déclic pour le jazz avec les albums de Jean Luc Ponty l’amènera à l’université et au conservatoire de Toulouse, puis au Centre des Musiques Didier Lockwood ou il se perfectionne un an.
En 2013 il remporte le prix d’improvisation au concours international de violon jazz Stéphane Grappelli.
Son style est influencé par les phrasés modernes du saxophoniste Michael Brecker et par le lyrisme du violon traditionnel, de Turquie notamment.
Pour continuer à se cultiver, il retourne en 2014 vers ses racines musicales Bretonnes pour intégrer Kreiz Breizh Akademi #5 (Dir. Erik Marchand/Hélène Labarrière), orchestre à cordes travaillant sur une approche modale de la musique Bretonne, et qui rapproche l’esthétique des orchestres a cordes du Moyen-Orient au répertoire vocal de Basse Bretagne. Ensemble qui se produira sur des scènes prestigieuses (Nuits de Fourvière, le Quartz, Festival du bout du monde, Philharmonie de Paris…).Il accompagnera également Nolwenn Korbell,Bagad Cap Caval, Bertran Obrée, et fonde le quartet Egón (https://www.youtube.com/watch?v=1cdbI0QJ-QY)
Youenn Rohaut vit et travaille actuellement à Paris.

SOUNDCLOUD : https://soundcloud.com/youennrohaut

 

***

 

Dimanche 8 avril 2018 – 12h>14h

Péniche Anako – face au 61 Quai de la Seine – Paris 19e
Entrée libre – Assiette brunch 10€
Accueil et service du brunch à partir de 11h30
Intervention à partir de 12h